La Newsletter
#comSOLIDAIRE #5

Rendez-vous le 16 septembre pour la 3ème édition de Télé.visionnaire
sur le thème de La Responsabilité

Après avoir choisi La Qualité en 2018 puis La Proximité en 2019, FranceTV Publicité retient le thème de La Responsabilité pour la 3ème édition de son évènement annuel Télé.visionnaire.

Marie Drucker animera les débats avec des décideurs, des chefs d’entreprises, des professionnels de l’audiovisuel, des publicitaires et des experts conviés à intervenir sur ce thème, pour prendre de la hauteur, réfléchir et inspirer ceux qui feront le monde de demain.

Initialement prévu le 10 juin, l’événement est reporté au mercredi 16 septembre de 17h à 20h au Studio Gabriel.

Cliquez ici pour plus d’informations ⟩

Depuis le début du confinement, les CSP+ regardent la TV en moyenne 4H08 par jour (+1h17 vs pré-confinement)*

Depuis le début du confinement, 31% des CSP+ ont utilisé france.tv en replay (+39% vs 5 semaines précédentes)**

75 % des marketeurs estiment que les engagements sociétaux et environnementaux des marques seront au cœur de leurs communications de demain***

Pour 50% des Français, le comportement des marques pendant la crise du Covid-19 déterminera leurs futures décisions d’achats****


* Médiamétrie –  Médiamat National Quotidien – DEI JVD – Période S12-S16 vs S1-S11

** Médiamétrie –  Médiamat National Quotidien – Couverture Replay – Période S12-S16 vs S7-S11

*** Covid-19 : Baromètre Marques et marketeurs en temps de crise / UDM

**** Edelman Trust Barometer

BnF (Bibliothèque nationale de France)

Chaque semaine, FranceTV Publicité met en lumière un annonceur qui fait preuve d’agilité et de pragmatisme pour communiquer utilement en TV. Focus sur la BnF avec Patrick Belaubre, Délégué à la communication.


Pourquoi avoir choisi de prendre la parole en TV en temps de crise ?
L’opération #comSOLIDAIRE, proposée par France Télévisions, est une formidable opportunité pour la BnF de s’adresser à tous les Français et leur faire connaître l’étendue et la diversité de nos ressources. Notre bibliothèque numérique Gallica – avec plus de 6 millions de documents numérisés – est une référence internationale. Ces millions de ressources en ligne, en grande majorité accessibles gratuitement, touchent l’ensemble des domaines couverts par nos collections (littérature, art, sciences, histoire, presse, philosophie, etc).


La BnF a depuis longtemps une activité numérique, et, dans ce domaine, de nombreuses initiatives ont déjà permis de valoriser nos collections. C’est un moyen de toucher le plus grand nombre par la mise à disposition gratuite de ressources pour apprendre, comprendre, découvrir et rester ouverts au monde. C’est également un élément fort de notre mission de service public. Et même en période de confinement nous remplirons cette mission par le biais de tous les canaux disponibles. C’est cette offre multiple que l’opération #comSOLIDAIRE et la prise de parole en TV nous permettent aujourd’hui de relayer le plus largement possible.

Concrètement, comment avez-vous adapté votre communication pour accompagner les Français ?

Depuis le début du confinement et la fermeture de la BnF, nous avons choisi de mettre en lumière la variété de nos ressources en ligne sur l’ensemble de nos sites web et sur nos réseaux sociaux essentiellement. Cela passe par une médiation souvent ludique mais toujours de qualité, qui vise à mettre en avant des ouvrages classiques ou des livres rares, des œuvres de nos collections, mais aussi des vidéos, des podcasts, des expositions virtuelles, des applis…
Cela nous permet de valoriser des trésors méconnus de nos collections et, en offrant des contenus culturels plébiscités durant cette période, de garder un lien fort avec nos publics.

Comment trouver le ton juste ?
Nous sommes restés fidèles à ce qui fait l’ADN de la BnF : conserver un patrimoine incroyable qui appartient à l’ensemble des Français et permettre à chacun d’y accéder librement.

Et pour finir :  3 mots clés pour se projeter ? 
Je dirais Culture, Ouverture, Partage

Découvrir le spot ⟩


Pour nous contacter


Nathalie Dinis Clemenceau
Directrice Générale Adjointe en charge du Commerce
01 56 22 63 45

Radovan Aleksic
Directeur Commercial
01 56 22 64 74

Stéphanie Gaumont
Directrice Déléguée en charge de
l’International et de l’Outre-mer
01 56 22 62 57

Valérie Blondeau
Directrice de la Communication
01 56 22 62 52

Vincent Salini
Directeur Commercial Numérique
01 56 22 64 19


Nathalie Wis
Directrice de Publicité
Parrainage et Opérations Spéciales
01 56 22 63 71

Claire Langer

Directrice de Publicité

01 56 22 65 38

Virginie Sappey
Directrice Marketing et Etudes
01 56 22 62 99

Raphaël Nourrit

Directeur de Publicité

01 56 22 65 50


Vos remarques, vos attentes : dircom.francetvpub@francetvpub.fr

Retrouvez nos actualités sur francetvpub.fr


Tél. +33 (0)1 56 22 62 00 – fax +33 (0)1 56 22 62 01 – www.francetvpub.fr
Siège social: 64-70, avenue Jean-Baptiste Clément 92641 Boulogne-Billancourt cedex
France Télévisions Publicité S.A au capital de 38 100 € SIREN 332 050 038 RCS Nanterre TVA intracommunautaire FR 90 332  050 038

Contactez-nouS

Pour toute question sur nos offres ou pour des compléments d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Mes alertes

En cliquant sur « Envoyer », vous acceptez que les informations recueillies sur ce formulaire soient utilisées par France Télévisions Publicité pour pouvoir vous envoyer des alertes.  Les données collectées seront communiquées au service Communication de France Télévisions Publicité. Ces données sont conservées pendant 3 ans à la suite de votre dernier contact avec France Télévisions Publicité. Vous disposez des droits suivants sur vos données à caractère personnel : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement, droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité et droit aux directives post-mortem. Ces droits peuvent être exercés à tout moment en écrivant à notre Délégué à la Protection des Données à l’adresse suivante :  delegueprotectiondonnees@francetvpub.fr. Si vous estimez, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL. Les informations obligatoires sont signalées par un astérisque sur le formulaire.