France Télévisions Publicité

Communiquer utile et responsable

Notre mission de régie publicitaire est d’aider les marques à relancer leur activité dans un monde totalement bouleversé. La période que nous venons de vivre nous a changé et nous a fait prendre conscience de ce qui est essentiel. Cela nous impose de repenser nos façons de concevoir nos communications publicitaires et d’émettre des messages utiles et sincères. Nous redonnerons confiance et relancerons la consommation si nous écoutons précisément ce que les consommateurs et les citoyens ont à nous dire – sur le respect de l’environnement, la consommation raisonnée et responsable, la production locale… 

Le monde change, la publicité aussi.

Marianne Siproudhis, Directrice Générale de France Télévisions Publicité.

Une régie, des Hommes et des Femmes

Les équipes de France Télévisions Publicité réunissent 299 collaboratrices et collaborateurs. Elles sont composées de 63% de femmes et 82% de cadres. La moyenne d’âge s’établit à 40 ans et l’âge moyen de recrutement à 33 ans pour les femmes et 34 ans pour les hommes. L’ancienneté moyenne est d’environ 8 ans. Aux équipes de métropole viennent s’ajouter les 45 collaborateurs de France Télévisions Publicité Inter-Océans présents dans les DOM et les TOM dont l’âge moyen est de 44 ans et l’ancienneté moyenne de 14 ans.

Egalité salariale​

Évaluation des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes. Dans le cadre de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 (dite « loi avenir professionnel »), complétée par le décret n° 2019-15 du 8 janvier 2019, voici les résultats de la notation sociale publique de FranceTV Publicité, dans le cadre du dispositif d’évaluation des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, pour l’exercice 2020 : Index UES (FranceTV Publicité et FranceTV Publicité Inter Océans)
0%

> Le détail de notre notation, obtenue à partir des 5 indicateurs de l’index, se décompose de la façon suivante :

  • Ecart de rémunération entre les hommes et les femmes : 36/40
  • Ecart d’augmentations individuelles entre les hommes et les femmes : 20/20
  • Ecart dans les promotions entre les hommes et les femmes : 15/15
  • Augmentations au retour de congé maternité : 15/15
  • Nombre de salariés de sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 10/10